DEPLIANT PARCOURS N°01
PARCOURS D'ARCHITECTURE CONTEMPORAINE À BORDEAUX
CONTEMPORARY ARCHITECTURE BORDEAUX TOUR

en vente 2 € à l'Office de tourisme de Bordeaux


  DEPLIANT PARCOURS N°02
PARCOURS D'ARCHITECTURE CONTEMPORAINE À BORDEAUX
CONTEMPORARY ARCHITECTURE BORDEAUX TOUR

vient de paraître !

 



La modernité de Bordeaux est là, parfois cachée, parfois manifeste, toujours singulièrement présente. La caserne des pompiers de la Benauge célèbre la rive droite dans les années 50, et en 1970 les tours de la cité administrative incarnent le destin national de Bordeaux. Alors que la Cité du Grand Parc ose la densité pour habiter en ville et le quartier Mériadeck compose avec le béton et l’acier tout contre le centre historique, la modernité s’affiche aux portes de la ville, et le long de la rocade avec l’architecture d’entreprises. Elle s’exprime aussi dans le réaménagement intérieur des entrepôts désaffectés. Ainsi, l’architecture puissante de l’entrepôt Lainé, ancien lieu de stockage des denrées coloniales reconverti avec élégance en espace dédié à la culture, accueille-t-elle désormais la création contemporaine, avec arc en rêve centre d’architecture et le capc musée d’art contemporain.
Dans les années 90, la modernité se propage encore dans la ville d’une rive à l’autre, avec la rénovation des écoles et l’embellissement des espaces publics. Les quais s’offrent à la promenade et la mémoire industrielle du port se revisite avec la réhabilitation des hangars maritimes, tandis que les vieux murs des quartiers nord et des chais des Chartrons s’ouvrent à l’invention de nouvelles formes d’habitat.
L’architecture contemporaine se découvre à Bordeaux au détour d’une rue, au cœur du centre historique à travers places et jardins, entre cours et boulevards, dans les communes périphériques, jusque dans les vignobles, territoires de la tradition par excellence.
Les grands équipements ont construit la ville du XXe siècle ; le tramway fonde la métropole du xxie siècle. Le projet urbain de Bordeaux, lancé en 96, renouvelle la ville qui se redéploie : au nord autour du lac jusqu’aux bassins à flot, au sud autour de la gare Saint-Jean jusqu’à Bègles rive gauche et Floirac rive droite avec l’opération d’intérêt national Bordeaux Euratlantique, tandis qu’à l’est, sur l’autre rive, la reconquête des anciennes friches portuaires de la Bastide donne lieu à de nouveaux quartiers à vivre, entre architecture et paysage. Ce parcours n’est pas exhaustif, il invite à d’autres découvertes, entre quotidien et monumental.

Francine Fort,
directrice générale d’arc en rêve centre d’architecture

dépliant / première édition 2008 / deuxième édition 2013
français / english
format 60 x 40 cm ouvert / 20 x 10 cm fermé
arc en rêve centre d'architecture, éditeur

 

 

 

 

The modernity of Bordeaux is all around us: sometimes hidden, sometimes obvious, always uniquely present. The La Benauge fire station celebrated the Right Bank in the 1950s, and in 1970 the towers of the council offices embodied the city’s destiny as a major French metropolis. While the Cité du Grand Parc boldly embraces density as a solution for urban living, and the concrete and steel of the Mériadeck district contrast sharply with the buildings in the historic city centre, corporate architecture asserts its modernity at the entrances to the city and along the ring road. Modernity is also expressed in the refurbished interiors of disused warehouses: the imposing Entrepôt Lainé, originally used to store foodstuffs in the colonial period, has been elegantly converted into a space dedicated to contemporary art and architecture, namely the capc and arc en rêve.
In the 1990s, modernity spread once again through the city on both sides of the river thanks to the renovation of schools and the refurbishment of public spaces. The riversides have become pedestrian areas for all to enjoy, while the old walls of the northern districts and the old Chartrons wine warehouses provide the setting for newly invented forms of residential living.
Contemporary architecture can be found in Bordeaux on street corners, in the squares and gardens at the heart of the historic centre, in courtyards and on boulevards, in the outlying districts, and even in the surrounding vineyards where tradition reigns supreme.
Large-scale public facilities contributed to the development of the city in the 20th century, while the tram network forms the basis for the 21st century metropolis. The urban development scheme launched in 1996 continues to shape the city as it grows: from the lake in the north to the wet docks; the Gare Saint-Jean in the south, Bègles on the left bank and Floirac on the right bank with the Bordeaux Euratlantique development; and to the east, on the opposite bank, the former port area of La Bastide, which has been reclaimed to create a new residential area with its own distinctive landscape and architecture.
This leaflet is not exhaustive: it invites you to make further architectural discoveries, be they everyday or monumental.

Francine Fort,
managing director of arc en rêve centre d’architecture