le gonflable
l’œuvre de Hans Walter Muller

Le gonflable est nomade, itinérant, multifonction.
C’est un signe, une installation éphémère.
Il peut accueillir expositions, projections, show room,
réceptions, événements, etc

Hans Walter Muller a créé une structure gonflable
sur la base d’une commande artistique d’arc en rêve.




Hans-Walter Müller, né à Worms en Allemagne en 1935, est devenu prestidigitateur à l’âge de 14 ans, bien avant d’être architecte. Cette fantaisie lui est propre. Il considère d’ailleurs qu’aucune recherche n’est valable sans humour ni rigueur.
En 1961, il obtient son diplôme d’ingénieur-architecte de l’école polytechnique de Darmstadt en Allemagne. Il expose pour la première fois en 1963 avec sa Machine Cinétique et est le lauréat de la Biennale de Paris de 1965. En 1967, il est lauréat du pavillon allemand à l’exposition internationale de Montréal. Il présente ses œuvres la même année au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris pour l’exposition «Lumière et Mouvement» et à la prestigieuse Fondation Maeght en 1970. Depuis les années 1960, il construit des gonflables. Des gonflables qui se transforment en ateliers pour Jean Dubuffet, en installation pour Salvador Dali et aussi en décors pour Maurice Béjart, La Comédie Française, le Grand Palais, l’Île de Vassivière, ou bien pour les Opéras de Paris, Munich et Vienne, ou encore en église itinérante.